Assurance habitation : Bien assurer sa maison

Rate this post L’assurance habitation est une assurance obligatoire pour les propriétaires d’une maison. Elle permet de couvrir tous les risques liés à la vie de tous les jours, comme le vol, l’incendie ou encore …

Rate this post

L’assurance habitation est une assurance obligatoire pour les propriétaires d’une maison. Elle permet de couvrir tous les risques liés à la vie de tous les jours, comme le vol, l’incendie ou encore les dégâts des eaux. Cette assurance peut être souscrite auprès d’une compagnie d’assurance ou directement auprès de votre banque.

Il existe différents types d’assurances habitation, mais nous allons voir ensemble comment bien assurer sa maison.

Comment calculer sa capacité d'emprunt

La garantie incendie de l’assurance habitation

La garantie incendie de l’assurance habitation est une assurance qui couvre les dommages causés par un incendie ou une explosion.

La garantie incendie ne s’applique qu’aux biens dont vous êtes propriétaire et que vous avez mis en location. En cas de sinistre, la compagnie d’assurance indemnise le propriétaire des dégâts occasionnés par l’incendie ou l’explosion.

Le montant de l’indemnisation variera en fonction du type de bien endommagé (habitation, local commercial, etc.).

Il existe différents types de garanties :

  • La garantie tempête
  • La garantie catastrophes naturelles

La couverture des dommages causés par les eaux

Les dommages causés par les eaux sont-ils couverts par votre assurance habitation ? Si vous avez un problème d’inondation, de fuites ou de débordement de votre évier, de votre baignoire et même du toit de votre maison, alors vous pouvez faire jouer l’assurance habitation.

Vous trouverez ci-après une liste des sinistres qui peuvent être couverts :

  • Inondations (par exemple suite à une rupture d’une canalisation)
  • Fuites et infiltrations provenant des canalisations
  • Débordements provenant des éviers, des lavabos et des baignoires

La protection contre les catastrophes naturelles

Au cours de l’année 2012, des tempêtes ont causé d’importants dégâts aux bâtiments et habitations de plusieurs régions françaises.

Lire également :   Créer une cryptomonnaie : Peut-on créer sa propre cryptomonnaie

Les ouragans en France se multiplient ces derniers temps et les catastrophes naturelles sont devenues un sujet récurrent. Par ailleurs, chaque année, divers événements climatiques peuvent occasionner des dégâts importants : inondations, orages violents… La loi oblige les compagnies d’assurance à indemniser leurs assurés face à ces risques.

Il faut savoir que la garantie catastrophe naturelle est une protection qui ne prend pas en charge tous les risques liés au changement climatique. En effet, elle couvre uniquement les dommages provoqués par certains phénomènes météorologiques : tornades, cyclones ou encore tremblements de terre.

La garantie catastrophe naturelle ne couvre donc pas les inondations ou autres phénomènes climatiques comme la grêle ou encore le gel…

La prise en charge des dommages électriques

La prise en charge des dommages électriques ? Cette question a fait débat au sein du groupe de travail.

La plupart des membres ont recommandé que les assurés soient indemnisés pour l’ensemble des dommages causés par une surtension ou une fuite de courant, ainsi qu’à la suite d’un problème lié à un court-circuit ou à un appareil qui fonctionne mal.

Ils ont également jugé important que les assureurs prennent en charge les frais de réparation et d’installation effectués par leurs techniciens.

Les membres se sont accordés sur le fait que, comme il n’existe pas encore de système standardisé permettant de déterminer si une surtension est due à un court-circuit, il est essentiel d’avoir une politique claire quant à l’indemnisation des sinistres causés par ce type de problèmes.

Le groupe a également examiné la manière dont ces incidents peuvent être indemnisés et s’est penché sur les mesures permettant aux consommateurs de faire valoir leurs droits.

Il ressort des discussions qu’il convient de fournir aux clients un guide relatif aux interventions dans le cadre du service après-vente et aux règles applicables au service après-vente (SAV), notamment en matière juridique. Ce document devrait expliquer comment contacter son prestataire SAV, comment exiger la qualité du service annoncée, comment demander la prise en charge des réparations effectuées et comment obtenir rapidement l’accord pour les interventions ultérieures.

Lire également :   Tampon encreur : Pourquoi est-ce important pour une entreprise

Les membres ont estimé qu’il était particulièrement important que les utilisateurs reçoivent une assistance technique compétente et réactive afin qu’ils puissent bénéficier pleinement du produit acheté.

I

La couverture des dommages causés par les intrus

L’assurance habitation est une solution qui permet de protéger son logement contre les risques, que ces derniers soient d’ordre naturel ou humain.

L’assurance habitation peut être souscrite pour couvrir les éventuels dégâts causés à son domicile par une catastrophe naturelle ou un incendie. En cas de sinistre, l’assurance habitation peut prendre en charge le remboursement des biens endommagés et/ou la réparation des dommages causés aux locaux.

Il existe différents types de contrats d’assurance habitation :

  • La formule Tous Risques (TR) inclut toutes les garanties obligatoires
  • La formule Garantie des risques locatifs (GRL), qui couvre les dégâts occasionnés sur le logement en cas de location non-conforme à la règlementation en vigueur
  • La formule Responsabilité Civile (RC), qui couvre les conséquences financières engendrées par un accident corporel dont l’assuré serait responsable

La prise en charge des dommages causés par les animaux

Avec la multiplication des accidents liés aux animaux domestiques, les compagnies d’assurance ont décidé de proposer une garantie spéciale afin de couvrir ces risques. Cependant, la prise en charge des dommages causés par les animaux domestiques n’est pas toujours évidente pour les assureurs. En effet, il est important d’avoir conscience que les conditions sont différentes selon le type de contrat souscrit et l’animal concerné.

Il faut aussi savoir que certaines compagnies peuvent exclure certains types d’animaux du contrat. Pour être bien couvert en cas de sinistre lié à un animal, il convient donc de vérifier auprès de votre assureur quels sont les risques couverts et ceux exclus du contrat. Par ailleurs, pour que l’assurance soit valable, il faut respecter certains critères comme :

  • Ne pas avoir plus d’un animal.
  • Ne pas enfermer l’animal chez soi.
  • Le garder en permanence sous sa surveillance.

La protection contre les dommages causés par les inondations

Les inondations sont des événements naturels qui peuvent avoir des conséquences dramatiques.

Lire également :   Peut-on trouver du CBD en pharmacie

Il est donc important de bien assurer sa maison contre les risques d’inondation, notamment si vous habitez en zone à risque.

La meilleure solution pour protéger votre logement reste l’assurance habitation multirisques. Celle-ci couvre tous les dégâts pouvant être causés par une inondation, qu’ils soient liés à la structure du bâtiment ou aux biens mobiliers et immobiliers qui s’y trouvent.

  • Les garanties de base
  • La responsabilité civile : elle permet de couvrir les dommages matériels et corporels que vous pourriez causer à un tiers.
  • La responsabilité civile du locataire : cette garantie intervient si votre propriétaire subit des dommages suite à un sinistre dont vous êtes responsable.
  • Les garanties complémentaires
  • L’incendie : il s’agit ici de garantir le remboursement total ou partiel des biens mobiliers endommagés par un incendie (dont l’origine est accidentelle).
      1. Le vol : cette garantie couvre le remboursement du montant auquel vous avez droit à la suite d’un vol survenu chez vous ou dans votre jardin.

La couverture des dommages causés par les événements climatiques extrêmes

Les catastrophes naturelles sont de plus en plus fréquentes et peuvent causer des dommages très importants aux biens personnels.

Les assurances habitation couvrent les risques liés à l’inondation, au dégât des eaux, au feu, mais aussi à la grêle. Si vous êtes propriétaire d’un local commercial ou d’un bien immobilier situé en zone inondable, votre assureur vous proposera probablement une extension de garantie « catastrophe naturelle » qui viendra renforcer la couverture de votre multirisque habitation. Cette option est particulièrement intéressante pour les locaux professionnels dont le coût représente un investissement important pour le propriétaire. Ainsi, cet investissement sera amorti sur une durée plus longue que si vous aviez opté pour une rénovation du bien.

En conclusion, en cas de sinistre, il faut réagir rapidement pour ne pas se retrouver dans une situation financière compliquée. Il faut donc trouver la meilleure assurance habitation . Pour cela, il faut comparer les différents contrats et leurs tarifs.

L'une des assurances les plus importante. Tout savoir sur l'assurance habitation et ses garanties.

Laisser un commentaire